Mon travail photographique est directement lié à mon histoire personnelle.
Je suis née Selma, à 9 ans on m’a renommée Adeline, à 18 ans j’ai choisi que je m’appellerai Lynn. S.K., comme pour faire concilier plusieurs identités, pour plier le réel à mon propre récit.
A l’automne 2014, je retourne en Algérie, pays où je suis née, et dans lequel je n’ai pas mis les pieds pendant 17 ans. Depuis, je construis Aller, retour, un travail sous laforme de séries photographiques et de textes, qui posent la question de la mémoire, de l’identité et de ma place dans ce pays...
Aller, retour, se veut comme la part manquante du travail que je poursuis depuis 2006, Eclats, dans lequel je photographiais déjà mon entourage proche, avec cette porosité entre étrange et familier, réel et onirisme, et, comme on m’a beaucoup dit, cette façon cinématographique de penser l’image. Depuis, l’Algérie et ce long aller-retour m’ont amené à Sororités, travail au long cours sur l’identité féminine, du nord au sud algérien, avec un détour par l’Ukraine.
Mon intention étant toujours de poser cette question qui me hante depuis l’adolescence : « qu’est ce qu’être une femme », au delà des représentations figées.

Using Format